MALADIE ET MORT

"Récemment, j'ai reçu un courriel d'une personne qui présente une condition physique très grave, et voici ma réponse :

"Je ne suis pas un guérisseur, et bien que des guérisons aient eu lieu en ma présence, il s'agissait simplement d'une question de transmission d'énergie de la Source. Si cela doit arriver avec vous, alors ça arrivera, il n'y a pas de choix ou d'intention de ma part. Vous êtes, cependant, dans ma fenêtre d'attention"

Il y a quelques choses que vous pouvez faire pour voir si vous avez besoin de "guérir" de cette condition.

L'une d'entre elles est de se demander :

En quoi cette condition me sert-elle ?

Demandez aussi à votre corps : comment cette condition vous sert-elle ?

Demandez à vous-même et à votre corps :

Quel est l'accord qui a permis cette condition dans ma vie/corps ?

Ensuite, retirez votre accord : "je retire cet accord"

On peut changer d'avis à tout moment et dans n'importe quel espace-temps.

Traitez la peur autour de cette condition, le texte complet pour l'exercice de traitement de la peur que j'utilise se trouve ici.

Faites-le au niveau du corps en général, ainsi qu'au niveau moléculaire.

Et enfin, demandez à votre corps :

"es-tu prêt à libérer cette condition ?

et demandez-vous :

"suis-je prêt à libérer cette condition ?"

Si la réponse est oui, alors libérez la. Envoyez-la dans la source.

Si la réponse est non, demandez vous : "Suis-je prêt à envisager de libérer cette condition ? et continuez le de libérer.

La plupart des périodes de maladie, bien sûr, ne se terminent pas par la mort. Mais pourquoi certains d'entre eux le font-ils ?

Nous allons tous quitter notre corps physique à un moment donné. La manière dont cela se produit dépende de nos choix et accords.

C'est vrai, nous choisissons quand nous mourrons et nous nous entendons sur la façon dont nous mourrons. Quand l'accord passe par la peur, ce n'est pas agréable et c'est souvent une "ruse". Une façon de nous retirer de la planète avant "notre temps".

Mais comment cela fonctionne-t-il exactement ? Si c'est notre choix, alors comment se fait-il que nous soyons piégés dans la mort avant d'être prêts ?

C'est un exemple de la façon dont on peut être piégé. Dès mon plus jeune âge, je pouvais "voir" l'énergie autour des gens. Cette énergie serait interprétée par moi comme des qualités de couleur. J'ai appris que lorsqu'une personne avait une qualité de couleur que j'interprétais comme une sorte de gris terne, elle mourait dans l'année. Parfois, la couleur apparaissait, la personne l'avait pendant un certain temps, puis, lorsque le moment ou la condition arrivait, ils choisissaient de rester et la couleur allait vers une transparence saine et lumineuse. Ils seraient alors guéris ou miraculeusement sauvés de quelque chose. Mais la plupart garderaient la couleur et partiraient dans l'année.

Il y a quelques semaines, en août 2011, je me suis regardé dans le miroir et j'ai vu ce gris terne sur mon reflet. La première chose qui m'est venue à l'esprit, c'est "Oh, alors c'est dans les 12 mois". Puis j'ai remarqué quelque chose. Il y avait quelque chose qui n'allait pas avec la couleur de l'énergie. J'ai donc regardé plus profondément, et j'ai remarqué qu'il s'agissait d'une image superposée. Ce n'était pas "réel".

Fasciné, je l'ai remonté jusqu'à la source, et c'était un certain groupe qui essayait d'obtenir un accord de ma part, de mourir dans les 12 mois.

J'y ai réfléchi pendant quelques secondes, puis j'ai décidé de rester sur la bonne voie et de maintenir mon accord pour travailler sur ma mission jusqu'en 2017. La couleur s'est soulevée et j'étais de retour à la "normale". Le fait est que même s'il s'agissait d'une "ruse", j'avais encore le choix. J'aurais pu choisir d'être d'accord avec eux et partir dans les 12 mois. Cet exemple ne concerne pas le développement de la "vue" pour voir le changement de couleur, c'était juste mon expérience personnelle de la façon dont les autres ont essayé de m'amener à être d'accord. L'accord se présente sous plusieurs formes et que ce soit une ruse ou une partie de nos choix de chemin de vie n'est pas la question. On peut choisir.

L'accord est nécessaire, qu'il s'agisse d'une maladie, d'un accident ou d'une attaque physique. Aucun d'entre eux ne peut nous éliminer si nous ne sommes pas d'accord avec eux. C'est pourquoi nous entendons parler de "miracles" où une personne a un accident qui détruit totalement sa voiture, mais se retrouve sain à côté de l'épave après l'accident. L'état de notre corps laissé après la "survie" est aussi notre choix. L'accord vient et vous aurez le choix. Ça peut être en une milliseconde, ou ça peut prendre des mois.

La guérison se produit souvent "miraculeusement" pour la même raison, soudainement la personne SAIT qu'elle est guérie.. Le plus souvent, cette connaissance vient du fait que la personne se donne la permission de guérir. Cela peut se produire de plusieurs façons, en raison d'une expérience personnelle ou grâce aux conseils d'un guérisseur"

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly